Le mot du Maire

La réforme territoriale modifie profondément nos repères institutionnels. La prochaine fusion de notre communauté de communes dans une grande communauté du Coutançais va probablement bouleverser les champs de compétences de notre commune dans les domaines économique, scolaire, touristique.

La politique de restriction budgétaire de l’État se traduit par une forte diminution de ses dotations annuelles … En conséquence, il va nous falloir trouver de nouvelles modalités de fonctionnement. A court terme, l’état de nos finances et la poursuite de notre développement nous donnent la possibilité de faire face aux mutations en cours et de continuer à exercer plusieurs compétences de proximité (état-civil, urbanisme, voirie, assainissement, camping).

Mais, à moyen terme, une extension du périmètre communal paraît inévitable. En janvier dernier, nos voisins et amis de Saint-Malo-de-la-Lande se sont déclarés ouverts à des discussions en vue de former une commune nouvelle avec nous. Cette perspective pourrait être une première étape. Une rencontre « découverte » entre les deux conseils municipaux est envisagée.

A la veille de rejoindre la communauté du Bocage coutançais, qui pourrait beaucoup gagner à étendre son appellation jusqu’à la mer, la seule question qui vaille est celle du transfert des compétences. De l’importance du transfert dépendra la pertinence des périmètres des futures communes nouvelles.

                                            Michel BOIVIN